Kots étudiants : 5 points à vérifier avant de signer votre contrat

Vous êtes sur le point de choisir un kot pour faire vos études à Liège, Namur, Louvain-la-Neuve ou Bruxelles ? Prenez garde à vérifier certains points avant de signer votre contrat locatif.

1.      Bail de kot étudiant : les points de contrôle

Lisez attentivement votre bail locatif. Il s’agit d’un contrat qui vous engage. Demandez les précisions nécessaires si certains termes ne vous paraissent pas clairs. Le document doit reprendre l’identité et les coordonnées du bailleur, l’adresse du bien loué (avec mention de l’étage), la date conseils avant de signer un bail pour un kot étudiant en Belgiquede début et la durée du contrat, le prix du loyer, la date de paiement souhaitée, les charges éventuelles. Un règlement d’ordre intérieur existe ? Il doit être annexé au contrat.

2.      Etats des lieux d’entrée et de sortie

L’état des lieux d’entrée est un document sur lequel est indiqué l’état de vétusté des différents équipements d’un logement : murs, peintures, revêtement de sol, ameublement éventuel, éclairage, tentures, etc. Les indications doivent être justes et précises, et sont idéalement illustrées par des photos. L’état des lieux doit être daté.

Lors de votre départ, ce document servira de base pour établir un état des lieux de sortie. Il sera constaté si des dégâts ont été générés au logement durant votre période locative.

L’état des lieux se fait en général avec le propriétaire et ne coûte rien. Certains bailleurs font cependant appel à un expert immobilier, pour lequel vous partagerez les frais.

L’avantage de louer un studio étudiant à une agence spécialisée en Wallonie ou à Bruxelles, par rapport à un kot traditionnel, est que l’état des lieux est réalisé par une entreprise d’experts-géomètres. Ces professionnels sont indépendants, pour 100 % d’objectivité. Leur intervention ne vous coûtera rien.

3.      Souscrire une assurance Incendie ?

En tant que parent, si votre enfant est domicilié chez vous, son kot est couvert par votre assurance habitation. Vérifiez tout de même les couvertures prévues par votre police, et si le contenu du kot est bien couvert également. Contactez au besoin votre courtier pour plus de précisions.

4.      Pas de frais d’enregistrements 

La location d’une chambre ou d’un studio à un étudiant fait également l’objet d’une obligation d’enregistrement. Le bail locatif est enregistré avec l’état des lieux d’entrée endéans les trois mois. Cette formalité impute au propriétaire et est gratuite. Aucun frais ne peut vous incomber.  

5.      Garantie locative sur compte bloqué

Si ce n’est pas le cas, exigez que la garantie locative soit placée sur un compte bloqué. L’accord des deux parties est alors nécessaire pour récupérer la somme lors de votre départ.

Louer un studio auprès d’une résidence-services à Liège, Namur, Louvain-La-Neuve ou Bruxelles

Par rapport au kot communautaire tel que longtemps pratiqué à Liège, par exemple, une offre de studios étudiants nouvelle génération comporte de nombreuses facilités et prestations.

Votre contrat locatif au sein d’une résidence-services pour étudiants comprend :

  • Un contrat de 12 mois sans reconduction tacite : vous choisissez au printemps si vous restez l’année suivante ou non ;
  • L’assurance Incendie ;
  • Les frais d’enregistrements ;
  • Une garantie locative placée sur un compte bloqué.

La mention d’un garant locatif est nécessaire. Si l’étudiant est mineur, le contrat locatif est signé par l’un des deux parents.

Contactez Génération Campus afin de connaître les disponibilités de nos studios étudiants sur nos différents sites en Wallonie ou à Bruxelles. Nous sommes disponibles pour vous répondre dans les meilleurs délais.